Anti-Aufklärung au Point Ephémère à Paris

printingonfire-anti

Printing on Fire revient pour «Anti-Aufklärung» du 25 au 27 mars 2016 au Point Éphémère à Paris. Une sélection de fanzines et auto-éditions par Laura Morsch-Kihn et Océane Ragoucy, scénographiée par César Canet.

Image : Osyzine #1, 2016
Créé en 2015 à la Générale en Manufacture par Olivier Nourisson, le salon est organisé en collaboration avec antoine lefebvre editions pour cette seconde édition.
Ces deux artistes auto-éditeurs piloteront le sous-marin anti-Aufklärung pour vous faire découvrir les profondeurs de l’auto-édition. À travers des installations monumentales, une programmations de lectures performances, ils vous feront découvrir des joyaux de l’auto-édition tout droits sortis des fonds de l’abysse, là où la lumière des puissants projecteurs ne parvient plus. Quelques dizaines d’exposants seront présents, et parfois le brouhaha de la foule sera rompu par des actions et prises de paroles virulentes.Conçu comme une exposition plutôt qu’un alignement de livres sur des tables, l’équipe du Salon a encourage les artistes auto-éditeurs à faire déborder leur publications sur les murs jusqu’à envahir tout l’espace.
*Dans La dialectique de la raison (Dialektik der Auklärung), Adorno dénonce l’industrie culturelle et les Lumières qui voulait émanciper l’homme par la culture. Pour lui l’industrie culturelle généralisée produit l’effet inverse en conduisant à l’uniformisation des modes de vies et la domination d’une logique économique.
Publicités